Actualité politique

Ziguinchor: Choix de 5 bulletins de vote sur 47 aux Législatives, l’UCS n’y voit aucun inconvénient

De Youssouf DIMMA, Ziguinchor

L’Union Centriste du Sénégal (UCS), dirigée par le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, ne trouve pas d’inconvénient quant au choix, par les électeurs, de 5 bulletins de vote sur les 47 qui leur seront proposés lors du scrutin du 30 juillet prochain, tel que cela est de plus en plus agité dans le landerneau politique national.
Abdoulaye Baldé qui a présidé ce samedi 01 Juillet, dans la soirée, un meeting de ralliement à Hatioune, localité située à 70 kilomètres au nord-est de Ziguinchor, dans le département de Bignona, a fait d’abord savoir qu’il ne donnait pas la position de la coalition ‘’Baatu Askan Wi ‘’ dont il conduit la liste nationale. Et de déclarer : « je considère que tout ce qui peut garantir le caractère secret du scrutin et la fluidité des opérations électorales, mais aussi à rendre transparent le processus électoral est la bienvenue et nous souscrivons à toutes ces propositions ».
M. Baldé a dit « comprendre qu’il y ait des gens qui trouvent qu’il faut scrupuleusement respecter le code électoral, et que le Sénégal a signé la convention de la CEDEAO, interdisant de modifier certains textes notamment la loi électorale à six mois des échéances ». Pour le maire de Ziguinchor, ce sont « des considérations juridiques et politiques qu’il faut prendre en compte, mais l’essentiel est que s’il y a un consensus sur la question, de manière à avoir un processus électoral apaisé, nous n’y voyons aucun inconvénient ».
Le président de l’UCS s’est aussi prononcé sur les retards notés dans le cadre du retrait des cartes d’électeurs tant au Sénégal que dans la diaspora.
Abdoulaye Baldé a fait noter que « c’est un véritable problème qui se pose à ce niveau. Mais il se pose avec moins d’acuité au Sénégal que dans la diaspora ». A l’en croire, « je viens du Canada et de la France où aucune carte n’est pratiquement sortie, j’ai reçu des messages de plusieurs représentants de notre parti qui sont à l’étranger me faisant part de cela et me demandant de pousser un cri du cœur ».
Il a ainsi « lancé un appel à ceux qui sont chargés de ce processus pour que l’ensemble des citoyens inscrits puissent entrer en possession de leurs cartes dans les 15 prochains jours; d’ailleurs ; moi-même je n’avais pas encore pu retirer ma carte jusqu’à récemment, on m’a dit qu’elle est arrivée, je vérifierai si c’est bien cela ». a-t-il conclu.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close