A LA UNE Actualité Technologie

Twitter – Sénégal : Non certification de leurs comptes, grave erreur des célébrités et hommes politiques sénégalais

C’est impensable aux Etats-unis ou en France: une célébrité au compte Twitter non authentifié. C’est la norme au Sénégal. Elles se comptent, les personnalités publiques qui se conforment à la certification de leur compte. Pourtant, sans cette puce bleue qui accompagne leur nom de profil sur le réseau social de micro blogging, ils sont aussi vulnérables que le commun des twittos sur l’espace virtuel.

Le Président Macky Sall, l’une des rares personnalités publiques à faire accompagner son nom de profil twitter d’une puce bleue (signe de la certification de son compte)

La puce attribuée officiellement par Twitter après demande de l’intéressé et évaluation du compte, authentifie que le profil appartient bien à la célébrité. Elle protégera le compte contre les profils parodiques qui pilulent sur les réseaux sociaux et qui trompent les internautes non avertis.

Idrissa Gana Gueye, Ibrahima Mbaye, Kara Mbodj, Demba Ba, Gorgui Sy Dieng, en général des sportifs sénégalais tenus de se conformer à cette exigence professionnelle en Europe, ou aux Etats-Unis font partie des exceptions à la prétendue règle de la non certification au Sénégal. L’artiste Akon et le blogueur Basile Niane sont parmi les rares à s’ajouter à cette liste. Après c’est le désert.

Ces comptes sans puces

Les autres célébrités et hommes politiques sénégalais n’en font pas le cadet de leur soucis. Certains comptent plusieurs milliers d’abonnés sur Twitter avec une activité trés récurrente sur le réseau social. Mais tweetent avec un compte non certifié. Parmi eux, des maires de grandes villes, des ministres et des artistes.

Avec ses 215 000 abonnés, Youssou Ndour, le roi du Mbalax n’a pas certifié son compte sur Twitter. La mention « mon compte officiel » dans sa description n’officialise en rien son compte auprès de twitter.

En lieu et place d’une puce bleue de Twitter, c’est un émoji d’un drapeau du Sénégal qui se trouve sur son nom de profil. Avec ses 148 000 followers, Khalifa Sall n’a pas certifié son compte.

La liste est très longue: les artistes très populaires sur Twitter Xuman et Dj Awadi, les ministres Alioune Sarr, Mankeur Ndiaye, Mame Mbaye Niang et leurs confrères, le journaliste Mamadou Ibra Kane, l’artiste Coumba Gaolo Seck. Il faudra y ajouter un grand « et cetera ». Les exemples pourraient être démultipliés.

La conséquence de cette non certification est la facilitation du plagiat. Il devient aisé de créer un autre compte de la célébrité et de se passer pour elle. Pour Youssou Ndour par exemple, il existe quatre à six autres profils twitter en son nom. La puce de Twitter aurait facilement pu séparer la graine de l’ivraie.

Et pourtant, pour les célébrités, la certification est facile. Il suffit juste d’envoyer à Twitter une demande via l’adresse verification.twitter.com, et de remplir un formulaire dédié. Seuls les personnalités publiques sont éligibles à la certification. Et Twitter n’est pas le seul réseau social à penser à la protection des célébrités. Facebook et Instagram distribuent également des puces bleues aux personalités publiques.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close