Actualité culture economie

Sénégal : Pour développer l’industrie musicale, Le musicien Akon se paie « MusikBi »

Akon vient d’acheter 50% des parts de « MusikBi », une plateforme de musique en ligne. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé par les deux parties. L’artiste américano-sénégalais veut donner une dimension mondiale à cette plateforme. « MusikBi » dont le siège se trouve à Dakar, est jusqu’ici présent qu’au Sénégal, au Gabon, en Mauritanie, en Guinée Bissau et en Côte d’ivoire.

« MusikBi » permet d’acheter de la musique grâce à son crédit téléphonique, le faible taux de bancarisation est la principale raison du choix de ce mode de paiement. « Musikbi » s’inspire des plateformes de vente de musique, telles qu’I-tunes mais elle s’est adaptée au contexte africain. Elle permet également aux artistes d’éviter le coûteux service des distributions de CD donc d’être plus rentables.

« Au Sénégal, les artistes travaillent dure pour faire plaisir à leurs fans, mais tirent le diable par la queue, cette plateforme leur permettra de monétiser leur travail », affirme Akon. Il a par ailleurs affirmé que MusikBi garantit qu’au minimum 60% des revenus reviendrait aux artistes. Une façon de contribuer au développement économique et social de ces derniers.

D’autres « bébés » en gestation

Akon et Solid (l’entreprise qui a vendu les 50% de « MusikBi » à Akon) ne comptent pas se limiter à « Musik bi ». En effet, d’autres projets sont en cours d’élaboration. Ils envisagent également de lancer « TicketBi », une plateforme de vente de billets en ligne. Une autre plateforme de streaming sera aussi lancée, il permettra d’écouter de la musique en ligne.

« Nous allons créer une MusikBi Tv et des studios d’enregistrements », informe Akon. Ce qui ouvre des perspectives de production de musiques africaines.  La star américaine veut contribuer au développement de l’industrie musicale africaine. Alioune Badara Thiam alias Akon est d’ailleurs déjà présent au Nigéria et a commencé à produire des artistes de ce pays.

 

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close