Actualité economie

Saint-Louis: Campagne de commercialisation du riz Paddy, le prix du Kg bord-champ fixé à 125 Frs CFA

De Adama SENE, Saint-Louis

A l’issue de rencontre qu’il a présidée en début de semaine à la Préfecture, le ministre du commerce a lancé officiellement ce matin la campagne de commercialisation rizicole. Alioune Sarr présidait la dernière réunion du comité régional de développement (CRD) consacrée à cette question. En marge de la rencontre le ministre Alioune Sarr a annoncé que le prix du kg de paddy bord-champ, a été fixé à 125 F. A l’en croire, d’autres importantes mesures concernant la commercialisation du riz paddy seront prises pour la signature très prochaine de contrats avec son collègue, le Dr Pape Abdoulaye Seck, ministre de l’agriculture et de l’équipement rural. « Après cette réunion, je prendrai contact avec le ministre Dr Pape Abdoulaye Seck, pour qu’un arrêté interministériel qui permettra de fixer le prix du riz paddy, de sécuriser la commercialisation du riz local et de garantir des revenus rémunérateurs à nos producteurs, soit paraphé le plus rapidement possible » a déclaré le ministre Alioune Sarr. Selon lui, tous les acteurs de la filière riz doivent se mobiliser afin d’arriver à intégrer dans la plate-forme, la commercialisation du riz paddy comme l’a recommandé le conseil interministériel tenu le 21 février 2017 dernier. Le ministre du commerce a également profité de la rencontre pour appeler à la mise en place, avec les partenaires d’un système d’information, qui facilitera la collecte, le traitement et la suivie de toutes les informations relatives au riz blanc et au paddy. « La mise place de cette structure d’information, ouverte à l’ensemble des acteurs de la filière riz, permettra d’avoir des informations fiables sur le riz et qui ne seront pas contestées. Elle sera également un important outil pour l’Etat pour la prise des décisions relatives à la promotion du riz local » a renseigné A. Sarr. Pour une bonne campagne de commercialisation du riz, le ministre a lancé un appel aux acteurs et responsables du comité interprofessionnel de la filière riz (Ciriz), pour qu’ils mènent dans toute la vallée, et autres zones de production, une vaste campagne de sensibilisation et d’information, visant à promouvoir la production, la commercialisation et la consommation du riz local sénégalais. « La qualité du riz local n’est plus à démontrer et les populations se le sont appropriées. D’ailleurs la baisse de manière significative des importations massives de riz, la promptitude des sénégalais à consommer davantage le riz local, sont une parfaite illustration de la situation. »

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close