Actualité politique

Rufisque : Violences et usage d’armes, BBY donne sa version des faits

De Alioune Badara SALL, Rufisque

La caravane de la coalition BBY dirigée par Oumar Gueye a croisé ce 18 Juillet, celle de Taxawu Sénégal dirigée par Oumar Cisse et Thierno Bocoum. Cela a créé quelques blocages à ce niveau . Selon certaines informations dans la presse, il y aurait des échauffourées entre les deux camps. Joint au téléphone, Djiby Guisse , conseiller du président du conseil départemental de Rufisque, et responsable local de l’APR dément et parle d’abus. « C’est un site d’information qui a donné en premier l’information et qui l’a enlevée dès que je les ai appelés », martele-t-il . De plus , selon lui, Thierno Bocoum est venu avec une équipe de journalistes et de caméramans. Ce qui lui fait dire que c’était prémédité dans le but de nuire. « Ce qui s’est passé est que dans la coalition BBY, il y avait des filles qui étaient à bord d’un pick-up, qui étaient agressées par des gars ivres, qui etaient dans l’équipe de Oumar Cissé. Les gardes sont allés les protéger lorsque quelqu’un est venu appeler à l’aide. Les gardes en noir ont sorti des armes, pour aller les secourir. Dans la foulée, des affiches de Taxawu Sénégal ont été arrachées et s’en est suivi une bousculade entre les deux camps ». Les faits ont bien eu lieu au niveau du rail, et en l’espace de quelques minutes , les journalistes qui étaient dans la caravane de BBY ont vu en ligne l’article de ce site d’informations faisant état de violences avec usage d’armes à feu et de machettes. Ce qui fait dire à Djiby Guisse que c’était fait à dessein.
De notre côté, nous avons suivi la caravane du début à la fin et pas une seule fois nous n’avons entendu des coups de feu . Toutefois, une dame qui nous a rejoins plus tard nous lance « Niam nah’ dé » ( ils en ont eu pour leur grade). Sur place, aucune débandade n’a été notée, ce qui devrait être le cas s’il y-avait coup de feu.

Ce qui s’est passé à Rufisque ce lundi 18 Juillet à Rufisque, « n’était autre qu’une scène montée de toute pièce par le camp de Oumar Cisse et Thierno Bocoum suite aux événements de Grand Yoff ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close