Actualité politique

« Ceux qui ont emprisonné Khalifa Sall ont commis l’erreur de leur vie », dixit Cheikh Gueye

La jeunesse de Taxawu Dakar a organisé ce jeudi 13 Juillet, une manifestation de soutien à Khalifa Sall. Des centaines de jeunes ont afflué des différents quartiers de Dakar pour soutenir leur maire, actuellement incarcéré à la prison de Reubeuss.

« La place de Khalifa Sall n’est pas derrière les barreaux et ceux qui l’ont emprisonné ont commis l’erreur de leur vie », affirme Cheikh Gueye adjoint au maire de Dakar. Il figure parmi les proches de Khalifa Sall qui ont été invités à prendre la parole à la manifestation de soutien lancée par les jeunes de Taxawu Dakar.

Des jeunes venus soutenir Khalifa Sall

Il a été succédé sur le podium par le maire de Grand Yoff, Madiop Diop. Il a par ailleurs invité les jeunes à aller récupérer leurs cartes et à bien vérifier s’ils figurent également dans le fichier électoral. « Le bulletin de Mankoo Taxawu Senegaal est le billet de sortie de Khalifa Sall » crie-t-il aux militants venus en nombre dénoncer la détention de leur leader.

Si les organisateurs n’ont pas atteint les 1 000 militants qu’ils souhaitaient voir assister à cette manifestation, ils sont des centaines à y avoir assisté. Habillés d’un T-shirt blanc sur lequel est dessiné un poing levé au ciel en guise de résistance, ils ont renouvelé leur confiance en leur leader même s’il n’est pas physiquement présent avec eux. Selon Bassirou Sambe, responsable national de la jeunesse socialiste « nous nous battons pour la libération de Khalifa Sall et contre l’injustice qui prévaut dans ce pays. Nous sommes prêts à utiliser tous les moyens légaux en notre disposition pour faire libérer notre leader. »

Le maire de Dakar, Khalifa Sall est en prison depuis le 7 mars, il est accusé de détournement de deniers publics, de même que ses 4 co-accusés. La demande de liberté provisoire formulée par ses avocats a été rejetée au mois de Mai. Une autre demandé a été introduite et le tribunal doit se prononcer le 20 juillet prochain. Dans le camp de Khalifa Sall, l’on garde espoir, tout en dénonçant l’instrumentalisation de la justice par le régime de Macky Sall. « Nous avons constaté que la justice a été instrumentalisée depuis le début mais nous continuons le combat » affirme Moussa Taye, conseiller politique du maire de Dakar.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close