Actualité politique

Législatives Sénégal : La marche de Wade dispersée par les forces de l’ordre

La marche d’Abdoulaye Wade n’aura finalement pas eu lieu, un important dispositif sécuritaire a été déployé à la place de l’indépendance. L’ancien Président y avait donné rendez-vous aux sénégalais afin que ces derniers réclament le retrait de leurs cartes d’identité biométriques. La petite foule de militants qui avait répondu à l’appel de Me Wade a été dispersée par les forces de l’ordre.

Le secteur quadrillé, Abdoulaye Wade a finalement dû changer de stratégie. Selon lui, il avait prévu ce scénario la veille lors d’une réunion avec les leaders de sa coalition. Il a convoqué la presse à la Médina pour faire sa déclaration et en profiter pour égratigner Macky Sall. « Dans son propre village où il est né il n’ose pas y mettre les pieds parce que toute la jeunesse s’est élevée contre lui », affirme-t-il devant la presse venue répondre en masse à ce point de presse improvisé.

Me Wade, tête de liste nationale de la coalition Gagnante Mankko Wattu Senegaal a par ailleurs réaffirmé qu’il n’est nullement motivé par l’accession au pouvoir. « Je fais une campagne pour une coalition dont mon fils est un candidat à la présidentielle, ce n’est pas contradictoire. » Il se fécilite d’ailleurs d’avoir convoqué cette marche car selon lui c’est la raison pour laquelle le gouvernement a dû prendre des mesures pour le retrait des cartes.

Barthélémy Dias de la coalition Manko Taxawu Senegaal a également répondu à l’appel de l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade. Le maire de Sacré-cœur/ Mermoz a lui aussi été bloqué au niveau du rond-point près de la poste de la Médina.

Barthélemy Dias à poste Médina, pour assister à la marche initiée par Merci Wade.

Arrivé à la tête d’un petit cortège, Barthélémy Dias a appelé Macky Sall a délivré les cartes aux Sénégalais afin que ces derniers aillent voter. A peine une foule de sympathisants a commencé à se former que les forces de l’ordre ont lancé des grenades lacrymogènes, dispersant la foule qui commençait à grandir.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close