Actualité politique

Législatives 2017: Amadou Bâ mise sur les visites de proximité et le porte à porte pour la victoire

Les visites de proximité, le porte à porte, des moyens logistiques, véhicules, chauffeurs et carburant, inondées l’arrondissement des Parcelles Assainies des effigies et logos de la coalition Benno Bokk Yakaar. Voilà, la recette miracle pour une large victoire au soir du 30 juillet de la coalition Benno Bokk Yakaar dans Dakar. La tête de liste de Benno Bokk Yakaar dans la capitale, Amadou Bâ a présidé une réunion ce lundi 10 Juillet, au siège de la coalition aux Parcelles Assainies. Rencontre qui a vu la présence du ministre d’Etat Mbaye Ndiaye.  

Face aux différentes sections de la commune d’arrondissement des Parcelles Assainies ce lundi 10 Juillet, la tête de liste de Dakar a exhorté tous les militants et partis de la coalition, à descendre sur le terrain et mouiller le maillot pour assurer une large majorité au président de la République Macky Sall.

En présence du député, Alioune Badara Diouf vice-coordonnateur de la coalition en charge des élections aux Parcelles Assainies, le ministre Amadou Bâ a tracé les lignes directrices d’une victoire sur leurs adversaires dont le plus coriace semble être le maire de Dakar, Khalifa  Sall.

« Nous avons mis en place des comités électoraux, c’est pour assurer un maillage complet de l’arrondissement des Parcelles Assainies. Et, nous allons doter ces comités d’importants moyens logistiques notamment des véhicules, deux voitures pour le moment, plus chauffeurs et carburant pour les communes de Cambéréne et de la Patte d’Oie, pour permettre aux responsables dont les deux maires présents à la rencontre, de descendre sur le terrain et aller vers les militants » a déclaré la tête de liste de la coalition Benno Book Yakaar de Dakar.

Tel un chef de guerre, Amadou Bâ vêtu d’un boubou, a donné les indications claires à tous les partis membres de la coalition au pouvoir.

A en croire le chef de fil de BBY de Dakar « l’ère des caravanes et des meetings est révolu. Ces pratiques ont atteint leur limite. Il faut désormais aller à la rencontre des militants, les trouver chez eux pour leur exposer toutes les réalisations du président de la République, Macky Sall et les projets en cours de réalisation qui feront du Sénégal un pays émergent. Il faut privilégier les visites de proximité, le porte à porte ». Amadou Ba qui se dit rassuré du travail effectué depuis le début, est d’avis qu’il reste du boulot à faire. C’est pourquoi, il a invité tous les militants et sympathisants à « retrousser les manches et à poursuivre le travail sans relâche ».

Des propos confortés par le ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye. Selon, l’ancien maire des Parcelles Assainies, « Il faut changer de fusil d’épaule si on veut gagner. J’ai participé à la victoire de Me Wade en 2000 et de celle de Macky Sall en 2012, et je peux vous dire que comme l’a affirmé mon frère et ami Amadou Bâ, les meetings et les caravanes où l’ont sillonnait les artères de la ville avec des véhicules équipés de sonorisation sont révolus. Ces méthodes de battre campagne se sont révélées inefficaces. Moi, je participe à des élections depuis 1987, donc je suis un expert du processus et aujourd’hui seul les visites de proximité et le porte à porte sont les recettes d’une victoire assurée, parce que ça permet d’être au contact direct du militant pour le convaincre de voter pour la liste Benno Book Yakaar », a dit Mbaye Ndiaye.

Poursuivant son intervention face à des militants qui ont très tôt pris d’assaut la salle de la permanence de Benno Bokk Yakaar, le ministre d’Etat a rassuré tout le monde de son absence lors du lancement de la campagne par le ministre Amadou Bâ. « J’ai accompagné le Premier ministre à Touba pour lancer la campagne. C’est pourquoi j’ai raté le début mais maintenant je suis de retour et je mettrais toute mon expérience pour le triomphe de notre candidat le frère Amadou Bâ ».

Il a en outre invité les jeunes à investir les réseaux sociaux et diffuser les réalisations du Président de la République, mais aussi faire de la veille informationnelle pour pouvoir apporter la bonne information auprès des sénégalais.

Même son de cloche du côté du député, Alioune Badara Diouf qui a soutenu que cette rencontre est « simplement une réunion d’harmonisation des positions pour mener à bien cette campagne au niveau surtout des Parcelles Assainies ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close