A LA UNE Actualité societe

Sénégal: World vision appelle à harmoniser le code de la famille à celui de l’enfant, afin de « mettre fin aux mariages des enfants »

L’Organisation non gouvernementale World Vision Sénégal appelle à repousser l’âge du mariage de 16 ans à 18 ans. Elle a fait cette annonce lors du lancement de sa campagne de lutte contre le mariage des enfants, celle-ci entre dans le cadre de la campagne internationale de lutte contre la violence faite aux enfants lancée il y a 4 mois à Addis Abeba.

C’est dans une salle du grand théâtre archicomble que l’ONG World Vision a lancé un cri du cœur aux autorités étatiques. Des centaines d’enfants issus de plusieurs régions du Sénégal, ont fait le déplacement pour réclamer une réduction des inégalités, l’égalité des sexes, une bonne santé etc.

Selon la présidente du conseil consultatif de World Vision, 33% des mariées ont moins de 18 ans et 15% sont âgées de moins de 13 ans. Son organisation a appelé à harmoniser le code de la famille, celui de l’enfant et le code pénal.

Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd car selon Rama Diouf, conseillère à la présidence sur les questions de droits de l’enfant, l’Etat a déjà  fait une étude qui a montré que l’âge du mariage doit être relevé et s’active à l’harmonisation des différents codes cités ci-dessus.

World Vision a fait une corrélation entre ménages précoces et ménages pauvres.  L’ONG estime que les enfants qui sont mariés avant 18 ans ont moins de chance d’intégrer le marché du travail et ne peuvent donc pas contribuer dans développement économique de leur pays ni à leur épanouissement personnel. Elle a également montré que les enfants mariés avant 18 ans sont plus exposés à la malnutrition et aux grossesses précoces. Ce sont les raisons pour lesquelles World Vision appelle à l’application de la loi sur la scolarisation obligatoire.

World Vision se donne par ailleurs pour objectif de contribuer au bien-être de 8 millions d’enfants d’ici 2021. Pour l’atteindre, l’ONG compte s’appuyer sur des projets de santé,  d’éducation et de sécurité alimentaire.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close