A LA UNE Actualité etats unis europe international

Nouvelle cyberattaque mondiale

Une cyberattaque frappe de nouveau plusieurs pays à travers le monde,  mais les principaux pays touchés sont la Russie et l’Ukraine. A l’instar de la cyberattaque de mi-mai, celle-ci réclame également une rançon aux services attaqués. Le logiciel malveillant touche des entreprises et des services gouvernementaux.


Le virus a causé des désagréments en Ukraine où les passagers du métro de Kiev n’ont pas pu payer par carte bancaire ce matin, des banques ont également été contraintes d’arrêter certains services qu’ils proposaient aux clients.

En Russie, des ordinateurs qui mesurent la radioactivité du site de la centrale de Tchernobyl ont été également touchés par cette cyberattaque mondiale indique l’AFP. Cet arrêt des ordinateurs du site a obligé les techniciens à recourir aux vieilles méthodes d’il y a une dizaine d’années afin de mesurer la radioactivité.

La cyberattaque qui est partie de la Russie s’est également propagée en Europe touchant ainsi des pays comme la France qui a d’ailleurs ouvert une enquête. Le virus s’est pas juste limiter en Europe.

Selon Sergei Nikitin, un expert en cyber-attaque « nous n’avons pas retenu la leçon de la dernière cyberattaque », explique au micro de nos confrères de France 24.

Le virus envoyé par les auteurs de cette attaque bloque l’accès aux données de l’ordinateur avant d’afficher un message qui exige le paiement d’une rançon.

Il y a 6 semaines, une attaque similaire avait paralysé des milliers d’ordinateurs dans le monde. Les auteurs avaient exploité une faille du système windows.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close