Actualité europe international

L’Italie menace de bloquer la route aux migrants

 Le gouvernement italien a menacé de bloquer l’entrée aux migrants. La commission européenne lui a proposé ce jeudi 29 Juin, de poser une discussion avec les autres Etats et ONG, avant de mettre sa menace à exécution.

Face à la crise migratoire qui secoue le monde, les migrants affluent de plus en plus vers les terres européennes. Confrontée à des arrivées continues sur ses côtes, l’Italie a avancé ne plus accepter l’entrée des migrants, secourus en Méditerranée, ont indiqué les médias italiens ainsi qu’une source proche du gouvernement italien. Rome se plaint d’être livrée à elle-même.

73 300 migrants, pour la plupart, en provenance de la Libye ont été enregistrés depuis le début de l’année. La capitale italienne appelle à davantage de solidarité de la part de ses partenaires européens. Entre dimanche et mardi, plus de 10 200 migrants ont été secourus au large de la Libye. Les gardes-côtes italiens coordonnent ces opérations de sauvetage. Mais, nombreux sont les bateaux étrangers, y compris plusieurs affrétés par des ONG qui y participent. Les centres d’accueil, situés non loin des ports italiens, chargés de les accueillir sont saturés. « On ne peut plus continuer comme ça », a affirmé une source proche du gouvernement italien interrogée par l’AFP.

La porte-parole de la commission Natasha Bertaud, a témoigné à l’Italie, leur soutien : « Nous comprenons les inquiétudes de l’Italie et nous soutenons son appel, pour un changement de la situation », a-t-elle déclaré. « Cependant, tout changement de politique devrait d’abord être discuté avec les autres Etats membres tout en omettant pas de le communiquer correctement aux ONG qui eux, utilisent ces bateaux pour qu’elles aient le temps de se préparer », a-t-elle ajouté.

La Commission a suggéré que les préoccupations de Rome fassent l’objet d’une discussion approfondie, lors d’une réunion des ministres de l’Intérieur prévue le 6 juillet à Tallinn, en Estonie.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close