A LA UNE Actualité europe international

Première rencontre Macron – Poutine : Un groupe de travail conjoint sur la Syrie annoncé

Renforcer la coopération  entre la France et la Russie. C’est l’objectif affirmé lors d’une conférence de presse commune à Versailles, ce lundi 29 mai, entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine. Sur les dossiers syrien et ukrainien, les deux chefs d’État ont fixé un calendrier.

Le premier échange entre les deux chefs d’États a été « extrêment franc, direct », selon les mots d’Emmanuel Macron. Lors d’une conférence de presse commune au château de Versailles. Le président français a affirmé avoir « partagé des désaccords » avec son homologue russe Vladimir Poutine. « Mais nous devons construire une action commune » afin d’avancer sur les questions telles que la Syrie, a-t-il fait savoir.

« Notre priorité absolue est l’éradication de groupes terroristes, telles que Daech [l’organisation État islamique] », a précisé le président français. Pour cela, il propose la mise en place d’un groupe de travail conjoint sur la Syrie.

« Je souhaite échanger des informations pour être plus efficace sur le terrain. Je souhaite éviter la dégradation de l’État syrien », a-t-il énuméré, avant d’ajouter deux conditions préalables pour « avancer ensemble » : l’absence de recours aux armes chimiques et l’établissement d’un accès humanitaire.

Pour faire sortir l’armée française de ses gonds, Emmanuel Macron indique la ligne rouge à ne pas franchir par « par qui que ce soit »: l’utilisation d’une arme chimique. Dans le cas contraire, il envisage « une riposte immédiate de la part des Français ». Le nom du président syrien, Bachar Al-Assad, n’a jamais été évoqué au cours de la conférence de presse.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close