Actualité Afrique international

Niger: L’exécution des peines, effective pour l’opposant Hama Amadou et ses co-prévenus

Les personnes condamnées en mars dernier à un an de prison pour trafic de bébés ont commencé par exécuter leur peine, selon une source judiciaire.

L’AFP qui a contacté la source a signalé que plus de vingt personnes, dont l’une des épouses du principal opposant nigerien Hama Amadou ont commencé à être incarcéréées dans les prisons du pays pour y purger le reste de leur peine.

« Il y a effectivement un début d’exécution de l’emprisonnement des personnes condamnées dans ce trafic », a déclaré le service du procureur de la république à Niamey. « Les femmes seront incarcérées à Kollo et les hommes à Say ».

La  télévision privée Labari a informé que Mme Hadiza Hama Amadou a été emprisonnée dans la ville de Kollo et Abdou Labo (ex-ministre de l’Agriculture) a été conduit à la prison de Say. Kollo et Say sont deux villes situées au sud de la capitale, Niamey .Selon ‘’ Ténéré’’, une autre télévision privée, toutes les personnes condamnées dans l’affaire ont été convoquées ce Mercredi à la gendarmerie, qui va leur notifier leur décision d’incarcération.

Le 13 Mars, la Cour d’appel de Niamey avait condamné à un an de prison ferme la quasi-totalité des personnes impliquées dans l’affaire mais les avait laissées en liberté. Hama Amadou, arrivé deuxième de la présidentielle de 2016 et qui vit en exil à l’étranger, donc absent au procès, a également écopé d’un an ferme. Le cerveau du trafic a été condamné à 5 ans ferme et écroué le même jour.

Les accusés étaient notamment poursuivis pour « supposition d’enfants », un délit consistant à attribuer la maternité d’un enfant à une femme qui ne l’a pas mis au monde.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close