Actualité economie

Aviculture: Plan d’urgence contre l’influenza aviaire hautement pathogène

De 290 millions de têtes en 2000 à 555 millions de têtes en 2013, l’aviculture a enregistré une croissance remarquable en Afrique de l’Ouest. L’information a été donnée par le chef d’équipe du Centre d’urgence pour les maladies animales transfrontières (ECTAD) de la FAO, ce vendredi 12 mai. C’était en marge de l’atelier de validation du plan d’intervention d’urgence contre l’influenza aviaire hautement pathogène.

Ainsi sur une période de 13 ans, le secteur a connu un taux de croissance de 90% soit une progression de 7% par an. En se basant sur des études de la Base de données statistique d’entreprise (FAOSTAT, en anglais) de l’Organisation des Nations unies pour l’ alimentation et l’agriculture (FAO), souligne que l’aviculture joue un rôle extrêmement important dans l’équilibre socio-économique, alimentaire et nutritionnel des populations rurales, en particulier les femmes.

C’est dans le but de circonscrire efficacement la maladie – influenza aviaire hautement pathogène – et de limiter son infection que le plan d’intervention d’urgence comporte des informations pour le déploiement rapide et efficaces des ressources humaines et matérielles, a expliqué Youssouf Kaboré.

« C’est un programme de 45000 dollars environ qui, depuis l’année dernière, nous a permis de mettre en place un certain nombre d’activités, dont la mise à jour du plan d’intervention et d’ urgence validé aujourd’hui mais également l’élaboration des procédures opérationnelles standard », a-t-il précisé.

Cet appui de la FAO au ministère de l’Elevage et des Productions animales a permis de mettre à jour l’ensemble de ses plans de préparation pour faire face à une éventuelle introduction du virus Influenza aviaire au Sénégal depuis l’année dernière, a-t-il dit.

L’appui à la restructuration du mécanisme d’indemnisation des aviculteurs constitue, selon lui, un aspect important de rentabilité de ce secteur. Pour finaliser le programme, il renseigne qu’un plan d’intervention d’urgence sera testé, sous forme d’exercice de simulation la semaine prochaine.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close