Actualité economie

La Chine devient le 3ème partenaire commercial du Sénégal

De Miguel Khalil GODONOU

2006 – 2016, la coopération économique entre la Chine et le Sénégal a fait un grand bond en avant. Aux dires du vice-président chinois, Li Yuanchao, elle a donné de « nouveaux fruits importants ». De 24e place des principaux clients du Sénégal en 2013, la Chine était passé à la 5e place en 2015. Cette année, elle est devenue 3e.

Soutenue par une hausse, sans précédent, annuelle en moyenne, de 133%, le volume du commerce bilatéral a été multiplié par 16 en 10 ans pour atteindre 2,36 milliards de dollars américains en 2016 ». Cette information relayée par l’Agence de Presse sénégalaise, montre à quels points les produits de l’Empire du Levant ont intégré le système économique sénégalais.

Comme preuve de cette évolution, Li Yuanchao cite le lancement le mois dernier des travaux du projet de réalisation d’infrastructures d’alimentation en eau potable en milieu rural. Il s’agit d’un « projet de cœur » qui repondra répondra au besoin de 2,27 millions de personnes. Il résoudra dans une très large mesure la pénurie d’eau dans des zones rurales. Il prévoit la réalisation de 251 forages, la construction de 181 châteaux d’eau et l’installation de 1.800 kilomètres de canalisation sur toute l’étendue du territoire.
Au nombre de cette « coopération mutuellement bénéfique », le vice président ajoute le barrage d’Affiniam, le Musée des civilisations noires, l’autoroute Thiès-Touba et le Grand Théâtre national.

Le boom touristique

Cet essor dans les relations commerciales entre les deux pays profite également au tourisme sénégalais. En 2014, le Sénégal a obtenu le statut de destination de voyage en groupe des touristes chinois. Selon Li Yuanchao, ce titre a incité « une hausse rapide » entre la circulation de personnes entre les deux pays.

Pour appuyer son argumentaire, il avance certains chiffres : en 2016, 5.000 Chinois ont choisi le Sénégal comme première étape de leur voyage à l’étranger, et 13.000 Sénégalais sont venus en Chine, soit une hausse respective de 24% et 28% par rapport à 2015.

Li Yuanchao signale que « chaque année, plus de 700 étudiants sénégalais font leurs études en Chine ».

Pour finir, il annonce le renforcement de cette coopération « globale stratégique » avec le Sénégal, une volonté chère au président Xi Jinping.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close