sport

Ahmad Ahmad renonce à son salaire de Président de la CAF

Par Papa Atou DIAW

Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Ahmad Ahmad a confié qu’il renonce à son salaire mensuel à la tête de l’organisation qu’il dirige. Selon lui, cette décision est motivée par « la simple raison qu’il (le salaire) n’est pas en adéquation avec la bonne administration » a-t-il déclaré à la BBC.
Ahmad Ahmad a par ailleurs affirmé que les membres du comité exécutif doivent travailler dans la plus grande transparence qu’il soit. Il a fait cette déclaration en prélude au 67ème Congrès de la Fifa qui doit se tenir au Bahrein le 11 Mai prochain.
Le successeur d’Issa Hayatou a également dévoilé le nom de son vice-président, il s’agit du ghanéen Kwesi Nyantakyi. Ce dernier était jusqu’ici le président de la fédération ghanéenne de football. Une nomination qui a été approuvée par le comité exécutif ce lundi.
En plus de la nomination Nyantakyi, le nigérian Amaju Pinnick, occupe le poste de président de la Can et du comité des médias.
REFORMER LA CAF
Si Ahmad Ahmad a réussi à éjecter Issa Hayatou de la tête de la Caf, c’est grandement dû à son programme qui prévoyait des réformes en profondeurs de l’organisation. Selon lui, la transparence de l’administration est cruciale, « tout le monde doit savoir ce qui se passe » a-t-il affirmé.
M. Ahmad veut s’attaquer à cette « tendance à monopoliser le pouvoir au sein du comité exécutif ». « Il doit être revu et réformé avec de nouveaux statuts pour que chacun puisse se concentrer sur ses tâches au sein de l’instance », a-t-il suggéré.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close