Actualité societe

A Tamba, le niveau des élèves de terminale inquiète

A quelques semaines du baccalauréat, le niveau des élèves de la commune de Tambacounda inquiète les professionnels de l’éducation. En effet, seul 8%  des élèves ont été admis lors du test d’examen blanc et 18% d’admissibles au premier tour.

« C’est un peu inquiétant », se désole le censeur du  lycée de la commune, Khady Diédhiou Diakhaté. Elle se dit « surprise » par cette faible performance étant donné que des cours de renforcements sont dispensés aux élèves  et ce, depuis le début de l’année. Son anxiété ne cesse de s’intensifier à mesure qu’approche l’examen du baccalauréat.

« C’est (le bac blanc) en quelque sorte une simulation pour leur permettre de jauger leur niveau, même si l’examen national ne se déroule pas exactement dans les mêmes conditions », explique-t-elle.

Elle tente néanmoins de justifier ce fort taux d’échec par les deux mois de grèves des lycéens, les nombreuses fêtes ou même par l’inexpérience de beaucoup d’élèves qui passaient le test pour la première fois. Selon le censeur, la peur de l’échec peut également être un facteur pouvant justifier ce naufrage collectif.

Elle se console quand-même avec le cas de cette élève qui avait échoué lors de l’examen blanc  avant de réussir le baccalauréat au premier tour. « Cela, parce qu’elle avait pu identifier à temps ses lacunes pour y remédier avant le jour J », explique-t-elle.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close